Inauguration de l’allée Gilbert Metral, samedi 21 avril 2018.

Discours de La Gaule Anneyronnaise et du Gardon Anneyronnais

Nous sommes tous réunis aujourd’hui, pour inaugurer l’allée Gilbert Métral. Au nom de La Gaule Anneyronnaise et du Gardon Anneyronnais, je remercie de leur présence M. Le Maire et son conseil municipal, et M. Jean Claude Monnet, la famille de Gilou et l’ensemble des personnes présentes à cette inauguration. 


Aux noms des 2 associations, le Gardon et la Gaule Anneyronnaise qu’il a Présidé brillamment pendant plus de 20 ans, pour ces amis du monde de la pêche, ce n’était pas Gilbert, mais « Gilou ». Gilou c’était un homme de conviction très accroché au monde de la pêche et à la protection des milieux aquatiques, que ce soit notre étang, où nos rivières, Argentelle, Collières, Veuzes et Oron. En tant que commerçant, quincaillerie et articles de pêche qui, parmi nous n’a pas profité de ces conseils jeunes et moins jeunes, lorsque nous allions taquiner le gardon à l’étang.

Parlons de cet étang qu’il a défendu avec opiniâtreté et ténacité avec les différentes équipes qu’il a dirigée, devenu, par son action collective le diamant vert de notre belle cité Anneyronnaise et le centre de la base de loisirs de l’Argentelle. Ils ont été avec Jean Claude et Jean Noir ici présents, les artisans de la remise en état des Collières, rivière réputée pour ses salmonidés bien au-delà des frontières Anneyronnaise. Parce que Gilou avec son équipe, était également la sentinelle de la bonne santé des cours d’eaux Anneyronnais, ne l’oublions pas il a présidé La Gaule Anneyronnaise pendant plus de 20 ans. 

Revenons à l’étang, lorsque nous cherchions Gilou ces dernières années, il suffisait l’après-midi de se rendre à l’étang où tous les jours il allait avec Renée son épouse, et d’apercevoir sa fameuse 4L, et au fil d’un bonjour, d’entamer la conversation et de profiter de sa bonne humeur, et de ces connaissances du patrimoine Anneyronnais dont nous avons tous bénéficiés pour la plupart.

C’est également en utilisant ses conseils et ses connaissances que nous avons remis en fonction en 2016 les fontaines de notre étang, dossier qui lui tenait à cœur.

Aujourd’hui, Gilou c’est une figure de la vie locale Anneyronnaise qui s’en est allée, mais qui n’a pas disparu, puisque l’inauguration de cette allée, qui porte désormais son nom permettra à chacun d’entre nous de nous remémorer l’homme qu’il a été, et son implication dans la vie associative Anneyronnaise, avec l’embellissement et l’entretien de notre étang et sa ferveur à défendre les milieux aquatiques sans concession.

Au nom de tous, nous ne pouvons que de te dire merci Gilou pour cet héritage que tu nous a transmis, le bénévolat sans compter, et la défense de la biodiversité et du patrimoine Anneyronnais.

Merci Gilou.