Remise de la Fourragère au Groupement Nord CIS d’Anneyron-Épinouze du 13 octobre 2018.

Ce samedi 13 octobre, a eu lieu la cérémonie solennelle de remise de fourragères aux sapeurs-pompiers du CIS d’Anneyron par le Lieutenant Christelle Paradis et son adjoint l’Adjudant-Chef Fabrice Manin, en présence de Monsieur Yves Lafaury, Maire d’Épinouze, Madame Patricia Boidin, Maire d’Anneyron et Conseillère Départementale, le Commandant honoraire Christian Fioger, le Commandant Philippe Cassignol, Adjoint au Chef de groupement Nord, les élus d’Epinouze et d’Anneyron, les anciens pompiers et familles des sapeurs.

 

« Par arrêté préfectoral, Monsieur Éric Spitz , préfet de la Drôme, a décidé de décerner, à titre collectif la médaille pour acte de courage et de dévouement, échelon argent, au corps départemental des sapeurs-pompiers de la Drôme en récompense de son comportement exemplaire et de son investissement régulier dans ses missions, telles que les inondations importantes dans le Nord Drôme, les renforts extra départementaux pour combattre les feux de forêts, et plus particulièrement au cours de l’été 2017. »

Cette distinction intervient symboliquement 15 ans après l’accident survenu le 29 novembre 2002 à Loriol au cours duquel 5 sapeurs-pompiers Drômois perdirent la vie.

Cette distinction est la reconnaissance officielle pour :

  • Le courage et le dévouement quotidien des sapeurs-pompiers du corps départemental de la Drôme.
  • Les sapeurs-pompiers blessés en portant secours ou en luttant contre les incendies.
  • Les sacrifices ultimes des sapeurs-pompiers de la Drôme morts en service commandé.

Cette distinction permet désormais aux sapeurs-pompiers de la Drôme d’arborer avec fierté et dignité la fourragère tricolore lors des cérémonies.

 

L’histoire de la fourragère :

Elle tient son nom et son origine du milieu agricole vers la fin du XVIe siècle. Elle n’était alors qu’une simple corde à fourrage en chanvre appelée raquette et portée autour de l’épaule par les dragons Autrichiens sans ferrets. C’est Napoléon 1er qui lui donna l’appellation de fourragère, ce en distinguant les hussards en jaune des artilleurs en rouge. Celle-ci fut supprimée à la fin de la guerre de 1870. La circulaire Ministérielle Française du 21 avril 1916, relative à la création d’insignes de distinction honorifique, entérina la fourragère telle que nous la connaissons.

A l’issue de la cérémonie, l’assistance était invitée à partager le verre de l’amitié offert par la Municipalité d’Épinouze avec l’aimable présence de la société musicale « le réveil d’Épinouze ».

 

  •