ÉDITO d'Avril 2021

Le printemps a fait son apparition le 20 mars dernier. Cette saison marque traditionnellement le renouveau de la nature. 

Nos arbres, nos arbustes, nos haies se parent de leurs fleurs colorées, les asperges et les fraises nous régaleront bientôt.

Malgré un contexte sanitaire toujours extrêmement préoccupant, une campagne de vaccination trop lente, dans laquelle nous prenons toute notre part,

et malgré une lassitude profonde, il faut trouver mille et une raisons de se réjouir et d’espérer résolument en des jours meilleurs.

C’est pourquoi nous avons souhaité, dans cette édition, fêter un anniversaire : celui du cent cinquantième numéro de votre magazine municipal.

Actualités, vie culturelle, économique, journal des associations, anecdotes, interviews, sa lecture est attendue chaque trimestre.

Aussi, nous apportons le plus grand soin à sa réalisation afin de partager notre histoire commune, celle de tous les jours qui fait le bien vivre ensemble, comme celle des grands projets qui

impacteront durablement notre village.

J’adresse un merci tout particulier à mon Adjoint à la Communication, Antoine Dos Santos, véritable cheville ouvrière passionnée. 

Ce numéro vous montrera que depuis un an, malgré nos préoccupations centrées principalement sur la gestion de la crise, nous avons aussi fait avancer les projets communaux.

Les premiers d’entre eux, la rénovation des infrastructures du Stade Gabriel Lafuma et les travaux intérieurs du Château de Larnage

seront dans leur phase opérationnelle dès les prochaines semaines. Les études sur la Place Camille Gervais et de la Salle des Fêtes se poursuivent.

Le début de la construction de la micro-crèche, réalisée par la communauté de communes Porte de DrômArdèche, est programmé pour les premiers jours de juillet.

Anneyron continue d’avancer !

Afin de réaliser notre programme 2021, nous avons voté le budget (le 03 mars dernier), sans recours à l’emprunt, sans faire progresser la fiscalité,

mais en maîtrisant les dépenses de gestion et en montant de très nombreux dossiers de subventions. Ceci afin de bénéficier du plan de relance

et permettre aux entreprises, notamment locales, dans le respect du code des marchés publics, de profiter de commandes importantes pour leur avenir et celui de notre village.

D’avenir, il en est encore question, lorsque le conseil éco-citoyen mené par Stéphane Sarrazin vous propose dès le 30 avril prochain,

un second marché hebdomadaire (le vendredi) sur la Place Camille Gervais.

Ce marché biologique, conformément à nos engagements, de favoriser la consommation en mode « circuit court », permettra une offre complémentaire

au marché du mardi, et à celle de nos commerçants sédentaires proposant également des produits « bio ».

Il permettra aussi de sensibiliser chacun d’entre nous à des modèles de consommation qui peuvent apporter une réponse aux enjeux et aux urgences de notre société.

 

Bienvenue dans cette 150éme balade anneyronnaise d’hier à aujourd’hui.

Patricia Boidin

Maire